Pour revoir notre premier article sur les maths dans la vraie vie c’est ici

2019 : Le PSG décide de miser sur l’intelligence artificielle pour optimiser ses performances en ligue des champions. Maths et foot, une nouveauté ? Peut-être pour le sport français mais pas les autres pays.

Une genèse dans le base-ball ?

Le film Le stratège sorti en 2011 relate déjà cette utilisation des statistiques dans le sport. L’équipe de Baseball Oakland Athletics en 2002 a utilisé les statistiques pour créer la meilleure équipe avec un budget faible par rapport aux meilleures équipes. L’équipe est arrivée 2ème cette saison et les autres équipes ont commencé à faire cela.

Le stratège
Le stratège, 2011

Les équipes de NBA ont commencé à utiliser depuis plusieurs années l’intelligence artificielle pour comprendre les meilleures tactiques et agréger les performances de leurs membres. Certes équipes relevaient depuis de nombreuses années les statistiques de tous les matchs. Mais ces données n’étaient pas forcément exploitées. Non seulement le score mais aussi toutes les statistiques de passe : qui fait la passe, à qui ? Est-ce réussi ? A quel temps du match ? Et depuis quel emplacement ? Vers quel emplacement ? A deux mains ?

Et de même, on collectait d’autres informations telles que tous les gestes techniques, les points marqués, les lancers francs, les changements

Mais ces informations bien que collectées, n’étaient pas forcément utilisées au maximum de leur potentiel. C’est donc là que l’intelligence artificielle intervient. On va utiliser des algorithmes basés sur des statistiques poussées pour essayer d’optimiser les actions des joueurs. Ces algorithmes vont aider à comprendre par exemple pour le basket que certains joueurs réussissent mieux les passes vers certaines personnes en particulier. On en déduire que certaines personnes ont un meilleur potentiel de réussite selon le type de tir. De plus, certaines personnes échouent systématiquement lors des moments les plus cruciaux, comment y remédier ? Toutes ces choses là, on essaie de les comprendre grâce aux mathématiques.

Pour repérer un maximum d’informations telles que celles décrites juste avant, on va donc utiliser la puissance de calcul des ordinateurs.

Google Data Center
Un data center de Google

Maths et foot : Le cas du PSG

Dans le cas du PSG, ces informations vont aider tous types de personnes lors d’un match :

  • L’entraineur : Pour aider dans les dix dernières minutes, selon le contexte du match à choisir le meilleur joueur pour faire un changement. Quel joueur choisir pour ce tir au but ?
  • Les joueurs : Les joueurs ont déjà l’habitude de revisionner leurs matchs. L’intelligence artificielle peut par exemple les aider à revisionner les éléments les plus importants de leurs matchs, les meilleurs réussites comme les échecs. Elle peut les aider à comprendre les points clés de leurs gestes techniques, à comprendre quel est le meilleur moment pour faire une passe, quelle type de passe faire, connaitre la distance idéale pour tirer.

Cette liste est bien sûr non exhaustive. Et l’application peut s’étendre à quasiment tous les sports. Je ne vois d’ailleurs pas d’exception.

Le PSG a d’ailleurs fait un data challenge avec Polytechnique pour réunir les étudiants autour des enjeux des Data sciences et de l’amélioration de la performance sportive. Cette initiative va dans le sens d’utiliser le Big Data au service du sport. On utilise les données brutes, vastes et nombreuses pour en sortir de l’information et donc des recommandations pour les sportifs de haut niveau et leurs entraineurs. L’analyste qui aura convaincu le jury aura un projet de recherche financé par le Paris Saint-Germain au sein de l’Ecole Polytechnique

Vous avez aimé cet article ? Voici nos 5 derniers articles :

Laisser un commentaire