Progresser-en-maths

Maths + Toi = 1

Intelligence artificielle
Actualités Informatique

DeepMind annonce une IA qui rivalise avec un développeur moyen

Sortons un peu des mathématiques aujourd’hui ! Deepmind annonce AlphaCode, une IA qui est capable de rivaliser avec un développeur moyen. Qu’est-ce que cela implique ?

Qui est Deepmind ?

Pour rappel, ou si vous ne connaissez pas Deepmind, c’est une entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle qui appartient à Alphabet, la maison-mère de Google. C’est elle qui a créé le programme AlphaGo permettant de battre au jeu de Go les champions à ce jeu. Elle a aussi un logiciel, AlphaFold, qui a pour but de prédire la structure des protéines à partir de leurs séquences en acides aminés.

On lui donne une consigne, elle le résout

En donnant à AlphaCode un problème, un énoncé intelligible par l’être humain, cette IA peut alors le comprendre et le résoudre. Bon, cela ne semble pas être parfait. Mais cette IA se classerait en moyenne dans une compétition dans le top 54%, soit environ à la médiane du classement au milieu d’autres personnes qui se seraient potentiellement entraînées pendant des années.

Même si elle ne se classe pas dans le top mondial comme pour AlphaGo, c’est une énorme avancée ! En effet, résoudre un problème qui nécessite une pensée critique, de la logique, de coder des algorithmes et de comprendre du langage naturel est bien plus compliqué que d’évoluer dans un espace de règles limités. Bien que l’ensemble que combinaisons au jeu de Go soit quasi illimitées, celles de la résolution de problèmes informatiques présente un ensemble de combinaisons bien plus grand, et pour le coup, infini.

C’est quelque chose de bien plus puissant que l’IntelliSense de Visual Studio qui propose de l’autocomplétion de code. On ne lui donne aucune ligne de code, juste un problème, et il le résout. Pour apprendre à rédiger du code, les chercheurs lui ont fait apprendre sur une montagne de problèmes avec une correction rédigée en Python et en C++. Deepmind, satisfait des résultats, a ensuite inscrit son IA à une dizaine de compétitions Codeforces.

Quel avenir pour cette IA ?

Bien que les résultats aient surpassé les attentes des créateurs, elle a été testée sur des tâches assez spécifiques. Les compétitions Codeforces sont surtout focalisées sur la création d’applications mobiles.

Mais bien sûr, ce n’est que le début et Deepmind va sûrement continuer ses efforts pour qu’elle s’améliore. Est-ce qu’on se rapproche de certains futurs dystopiques où, une IA sachant mieux coder que l’homme se mettrait alors à rédiger une IA encore meilleure. Et cette IA encore meilleure produirait une autre IA encore meilleure.

Un autre point noir est que le code produit serait très vulnérable aux attaques. En bref, l’homme a encore au moins quelques années devant lui avant de se faire remplacer dans ce secteur.

Cet article vous a plu ? Découvrez nos derniers articles sur le même thème !

Laisser un commentaire