Après avoir parlé de l’intelligence artificielle et de deepfake, continuons sur les articles en rapport avec la technologie en parlant du Métaverse. C’est un concept dont on va de plus en plus entendre parler ! C’est un sujet dont on pourrait parler pendant des heures mais nous allons essayer d’en résumer les principales composantes.

Genèse du Métaverse

Méta signifie « après », « au-delà » et verse est utilisé pour univers. On parle donc de quelques chose qui serait « au-delà de l’univers ».

Dans la science-fiction

Le terme a été inventé par Neal Stephenson en 1992 dans le roman de science-fiction Snow Crash. Dans ce roman, les humains, interagissent en tant qu’avatar les uns avec les autres et avec des agents logiciels, dans un espace tridimensionnel qui utilise la métaphore du monde réel. Stephenson a utilisé le terme pour décrire un successeur d’Internet basé sur la réalité virtuelle. Stephenson a déclaré dans la postface de Snow Crash qu’après avoir terminé le roman, il a découvert Habitat, un des premiers MMORPG qui ressemblait au Métaverse.

Neal Stephenson, source : Wikipédia

Concernant les films et séries, on peut citer Ready Player One, sorti en 2018 ou la série Sword Art Online avec The Seed qui permet de transporter son avatar d’un jeu à un autre. Ici le métaverse est accédé via la réalité virtuelle. L’univers de la série contient tous les ingrédients principaux caractérisant le Métaverse.

Pourquoi est-ce que le Métaverse est important ?

Même si le métaverse n’est pas à la hauteur de ce qui est décrit par les auteurs de science-fiction, il est susceptible de produire des milliers de milliards de valeur monétaire en tant que nouvelle plate-forme informatique ou support de contenu.

Dans sa vision complète, le métaverse devient la passerelle vers la plupart des expériences numériques, un élément clé de la plupart des expériences physiques et la prochaine grande plate-forme de travail.

Il n’y aura sûrement pas de propriétaire du métaverse, comme c’est le cas pour internet. Mais actuellement, les 10 plus grosses sociétés cotées en bourse sont des sociétés technologiques tirant leur valeur d’internet. Le métaverse est susceptible de modifier profondément la façon dont nous allouons nos ressources. Là où en 2021, le télétravail est en train d’émerger, grâce au métaverse, il n’y aurait plus besoin d’habiter dans les grandes villes pour travailler, modifiant profondément les prix de l’immobilier.

Qui est dans la course au Métaverse ?

Fortnite

Depuis plusieurs années, le Metaverse est aussi une des ambitions présentes pour Fortnite, mais Matthewball l’expliquera mieux que moi. Mais si on doit en résumer les caractéristiques :

  • Il doit couvrir à la fois le réel et le virtuel
  • Le Métaverse doit pouvoir contenir une économie à part entière
  • Il doit pouvoir offrir une interopérabilité sans précédent. Les utilisateurs doivent pouvoir transporter leurs avatars et leurs biens d’un endroit du Métaverse à un autre, peu importe qui gère cette partie.
  • Aucune entreprise ne gérera le Métaverse

En plein confinement mondial en avril 2020, Travis Scott a donné dans Fortnite cinq concerts simultanés. 12 millions de personnes étaient virtuellement présentes !

Roblox

La plateforme de jeux vidéos Roblox, qui propose à ses utilisateurs de créer leur propre univers et de le partager aux autres joueurs est un début de métaverse. On peut s’y connecter de son téléphone ou son ordinateur et on y crée son avatar, rencontre ses amis et joue à des jeux. Roblox contient, au moment où j’écris cet article, environ 40 millions de jeux, 42 millions d’utilisateurs quotidiens dont 67 % qui a moins de 17 ans. Certains jeux ont été joué des milliards de fois, à l’instar de « Adopt me! »

metaverse roblox

Là aussi, il y a eu un concert. C’était un concert de Lil Nas pendant la pandémie. Il a eu plus de 30 millions de spectateurs.

Roblox fait partie des candidats les mieux placés pour disrupter le monde de l’éducation puisqu’il regroupe un nombre gigantesque de jeunes scolarisés – plus que les Etats-Unis et le Royaume-Uni réunis.

Facebook

Plus récemment, Mark Zuckerberg, au cours d’une longue interview pour le journal The Verge a parlé du Métaverse. Pour lui, c’est le futur de l’internet mobile. Ce serait un internet incarné où, plutôt que de visualiser un contenu, vous êtes dans le contenu. Vous vous sentez présents dans cet univers avec d’autres personnes.

Vous aurez une expérience totalement différente de celle de l’utilisation simple d’une application ou d’une page web en 2 dimensions. Pour lui, il ne s’agira pas seulement de divertissement mais aura bien d’autres applications. La réalité virtuelle (VR) sera une partie du métaverse, mais elle ne sera pas limitée à cela. La réalité augmentée (AR) devrait aussi en faire partie. Cela sera peut-être en 3D mais pas forcément.

Pour Zuckerberg, devenir une entreprise du Métaverse est quelque chose qui se fera dans dans les 5 prochaines années. Cela permettrait de créer des liens plus forts que ce dont Facebook est actuellement capable. Mark Zuckerberg n’aime pas l’idée de « grilles », comme les grilles d’applications. Il parle aussi des « rectangles » de Zoom ou Skype définissant les personnes lors de réunions. Mark Zuckerberg aimerait que tout le monde puisse se téléporter instantanément dans le Métaverse, pour pouvoir repousser certaines limites physiques. Par exemple, en réunion pouvoir avoir un nombre illimité d’écrans pour pouvoir faire passer les messages que l’on souhaite de la manière la plus optimale.

En tout cas, Mark Zuckerberg va faire évoluer Facebook pour qu’elle s’approche de ce qu’il conçoit être une entreprise « Métaverse ». Une équipe dédiée a déjà été mise en place pour travailler sur le Métaverse.

Laisser un commentaire