Retour des mathématiques en première : Obligatoires ou pas ?

Dans quelle mesure les mathématiques font-elles leur retour au lycée ? Ce n’est pas simple.
Bibliothèque étudiant

Suite à la nomination du nouveau gouvernement, comment les mathématiques vont-elles faire leur retour dans le tronc commun ? Vont-elles redevenir obligatoires ? Vont-elles se placer dans l’enseignement scientifique ? 

Etat des lieux des annonces autour du retour des mathématiques

Il y a quelques semaines, Jean-Michel Blanquer annonçait en grande pompe le retour des mathématiques pour tous en première. Cette information a ensuite été démentie par Emmanuel Macron, faute de recrutements non prévus et donc il n’y aurait pas assez d’enseignants pour rendre les mathématiques obligatoires pour tous

Quel est alors le changement annoncé ? 

Ce ne sera ni une option, ni une matière obligatoire mais un “enseignement spécifique”. Très concrètement cela ne sera donc pas obligatoire : tout le monde ne fera pas des mathématiques, seulement ceux qui le souhaitent. Ce ne sera pas une option non plus car cette matière devra être proposée dans tous les lycées de France, ce qui n’est pas le cas des options. 

Si les élèves prennent les mathématiques de cet enseignement alors son coefficient sera de 1,2 dans l’enseignement scientifique contre 1,8 pour le reste des matières (physique, SVT, ..). Sans les mathématiques, l’enseignement scientifique aura un coefficient de 3. 

Quel est le programme ? 

Le programme n’a pas bougé, nous vous invitons à aller voir notre article précédent à ce sujet. Bien sûr; les syndicats sont tout aussi sceptiques quant à ce programme, qui le juge notamment trop exigeant par rapport à la plage horaire associée. 

De plus, l’annonce de cet enseignement arrive très tard. A priori, peu d’élèves le prendront puisque la plupart ont déjà choisi leur option. Bien joué diront les experts. On propose les mathématiques pour tous mais peu pourront concrètement prendre l’option. De plus, cette option semble transitoire en attendant de mieux mettre en place cette réforme. Cela conduirait notamment à intégrer cette matière dans l’enseignement scientifique, dispensé à tous ceux ne prenant pas les mathématiques dans leur menu. 

Bon, on peut quand même se dire que c’est une bonne nouvelle non ? Tout le monde devrait faire des maths, c’est ce qu’on se dit chez progresser-en-maths en tout cas ! Et c’est pour cela que nous existons ! 

Total
0
Shares

Laisser un commentaire

Articles similaires
Des idées de cadeaux pour Noël ? Vous voulez profiter du Black Friday ? Voici nos propositions de livres et objets mathématiques !
Découvrez nos idées