#1 Faire un maximum d’exercices

Peu importe le niveau scolaire, les mathématiques, à moins d’être un génie, s’apprennent essentiellement en s’exerçant. Le vieil adage dit :

« C’est en forgeant qu’on devient forgeron »

Pour les maths, c’est pareil !

Méthode progressive :

  • Refaire des exercices simples, corrigés en cours notamment
  • Essayer de faire / refaire tous les exercices donnés par le Professeur (secondaire) ou du TD (supérieur)
  • Pour aller plus loin : faire les exercices suivants du cahier (secondaire) / faire les exercices « pour aller plus loin » (supérieur)
  • Pour aller encore plus loin (secondaire et sup) : faire des exercices (guidés et corrigés) sur BibMath, Jeuxmaths.fr ou encore Maths et Tiques (vidéo Youtube).

Enfin, dans les mathématiques comme de nombreuses choses dans la vraie vie, ne pas réussir du premier coup est naturel. Résoudre des problèmes de plus en plus complexes (nature intrinsèque des maths) implique de la patience et de la frustration parfois (souvent même). Comme dans d’autres activités (sport, travail…), il ne faut pas hésiter à faire des pauses, demander de l’aide (camarades, amis, professeurs, parents, Internet…), passer à un autre exercice ou à autre chose et à revenir plus tard lorsque cela devient vraiment difficile.

#2 S’exercer régulièrement

Totalement lié au point #1, la meilleure trajectoire de progression est celle qui consiste à s’entraîner un peu chaque jour car sinon vous risquez :

  • D’abandonner en cours de route,
  • De vous dégoûter face à des charges de travail ponctuelles trop intenses (un peu comme si vous vouliez soulever 90 kilos de fonte en allant une fois tous les trimestres à la salle)

D’ailleurs, notre ami Confucius disait déjà :

« Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour »

Bon, il ne s’agît pas forcément de vous marteler chaque matin et chaque soir avec les maths (à moins d’être en prépa ou fac de maths, mais, là, c’est votre choix…), mais d’essayer d’être régulier et constant pour vous laisser le temps de digérer les connaissances.

Méthode progressive :

  • Estimez combien de temps par semaine vous consacrez à l’apprentissage aux mathématiques. Essayez d’y consacrer 15 min à 30 min de plus par semaine pendant environ 2 semaines, puis augmentez la durée hebdomadaire de votre effort toutes les 2 semaines environ.
  • Estimez le pourcentage d’exercices que vous réalisez chaque semaine.

    Nombre d’exercices réalisés / nombres d’exercices à faire (y compris optionnels)

    De la même manière que vous consacrez un peu plus de temps hebdomadaire, visez l’augmentation de ce pourcentage en essayant de réaliser un exercice de plus par semaine, puis augmentez jusqu’à tout faire. Vous êtes déjà à 100% et vous en voulez encore ? Bravo ! Allez sur BibMath, Mathovore ou encore Maths et Tiques (vidéo Youtube), et contactez-nous pour du coaching particulier avec nos meilleurs professeurs !

Avec cette méthode, vous constaterez rapidement un effet sur vos notes, c’est la seule et véritable recette pour progresser en maths (.com) ;).

#3 Réviser avec Internet, téléphone, tablette…

Kryptonite de notre génération, Internet et les écrans constituent une distraction nuisible à la concentration. Mais ils constituent aussi et surtout une chance pour ceux qui ne sont pas dans des établissements scolaires de haut niveau, ne bénéficient pas d’un soutien scolaire par les parents ou encore ceux qui souhaitent aller plus loin.

Déjà évoqués précédemment, de nombreux sites d’exercices bien construits par thèmes et par niveau vous permette de trouver toutes les ressources nécessaires (cours, exercices corrigés/guidés, annales) pour réviser et progresser en maths.

Voici quelques exemples très aboutis :

Enfin, pour les parties un peu plus calculatoires (y compris « avec que des lettres ») il est possible d’utiliser la puissance de Wolframalpha. Il permet de résoudre et calculer beaucoup (vraiment beaucoup) de problèmes mathématiques, et donne beaucoup d’informations (essayez avec des polynômes ou des matrices par exemple vous comprendrez vite).

La version payante offre encore plus de contenus, c’est un outil magique pour les solitaires.
Spoiler : Wolframalpha aide aussi dans quasiment tous les domaines des sciences (chimie, physique, sciences de l’ingénieur, médecine, informatique…)

#4 Vous voulez progresser à la vitesse de la lumière ? Pensez aux cours particuliers

Que ce soit pour aller plus loin ou combler des lacunes, les cours particuliers vous font gagner en compréhension et surtout en temps. Un cours particulier, au-delà des connaissances pures, c’est aussi un échange qui permet à l’apprenant de découvrir ce qui ne va pas dans sa méthode, quels sont les briques manquantes dans son apprentissage et comment s’améliorer et les combler.

Pour les lycéens et les étudiants du supérieur, le cours particulier est aussi un moment opportun pour aborder les questions liées à l’orientation, trop souvent bâclées dans l’enseignement massif de notre système moderne. C’est l’occasion de poser toutes ces questions, de prendre ou reprendre confiance (et peut-être vous réconcilier avec les mathématiques, si utiles !).

Contactez-nous pour en savoir plus ou réservez dès maintenant votre futur cours ici !

Laisser un commentaire